Festival de lindy hop et de musiques swing à Rennes

Du 27 au 29 mai 2022

Du swing, du fun et toujours plus de crêpes !

Un mot sur le financement du festival

Comme toujours, Crêp’ Swing est organisé à perte ! La vente des pass complets, des pass soirées et des soirées à l’unité est loin de suffire à couvrir nos frais. Nous ne pouvons même pas récupérer les recettes de la buvette gérée par le personnel de la salle.

Mais alors, comment Crêp’ Swing est-il financé ?

Sans aucune subvention, notre seule source de revenus provient de la trésorerie de l’association Hop’n Swing construite grâce à nos adhésions annuelles – au montant toujours modeste comparé à ce que nous offrons – et au fonctionnement 100 % bénévole de l’équipe (profs compris).

L’équipe du CSF en discute longuement tous les ans et choisit de conserver les tarifs les plus bas possible sans mettre en danger l’association. Nous n’envisageons pas de réduire les coûts en abaissant les exigences de qualité et de confort que nous voulons offrir à nos festivaliers. Nous ne négocions pas les cachets des artistes. Et nous offrons toujours autant de crêpes et de caramel.

Les soirées dans une très belle salle avec 2 grands groupes par soir sont devenues notre marque de fabrique même si elles nous coûtent vraiment très cher. Alors, comment nous soutenir ? En participant à cette grande fête, pour une, deux soirées ou le weekend complet !

Comme chaque année, Crêp’ Swing est organisé à perte ; la vente des pass complets, des pass soirées et des soirées à l’unité ne suffit pas à couvrir nos frais. Nous ne pouvons même pas récupérer les recettes de la buvette qu’on ne gère pas.

Mais alors, comment Crêp’ Swing est-il financé ?

Sans subvention, notre seule source de revenus provient de la trésorerie de l’association Hop’n Swing construite grâce à nos adhésions annuelles – au montant toujours modeste comparé à ce que nous offrons – et à notre fonctionnement 100 % bénévole.

L’équipe du CSF en discute tous les ans et choisit de conserver les tarifs les plus bas possible. Il n’est pas question de réduire les coûts en abaissant nos exigences et le confort que nous voulons offrir à nos festivaliers. Nous n’augmenterons pas davantage le nombre d’élèves, malgré la demande importante, pour leur offrir la qualité qui fait notre réputation. Et nous offrirons encore plus de crêpes et de caramel que l’année dernière ;)